Identifier un pays francophone en Europe

De WikiGuessr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Circle-icons-megaphone2.svg

Cet article est une ébauche, il n'est pas exhaustif et des contributeurs travaillent à le compléter.

Vous pouvez nous aider à l'enrichir et l'améliorer en partageant vos connaissances. Comment contribuer ?


En Europe, 4 pays utilisent le français comme langue officielle : la Drapeau Belgique.svg Belgique (.be +32), la Drapeau France.svg France (.fr +33), le Drapeau Luxembourg.svg Luxembourg (.lu +352) et la Drapeau Switzerland.svg Suisse (.ch +41).

Ces pays ont de grande ressemblances, et ainsi, lorsqu'on arrive dans un pays francophone, déterminer avec certitude dans quel pays nous nous trouvons n'est pas toujours aisé.

Voici un petit guide pour identifier rapidement le pays.

Bien que le français soit reconnu dans la Vallée d'Aoste, la langue française y est très peu présente dans la signalisation routière (hormis le double affichage des panneaux de direction). Ainsi, l'Italie ne sera pas évoquée dans de guide.

Les panneaux de commune

Les panneaux d'entrée et de sortie de commune diffèrent en fonction des pays.

En Belgique, le panneau d'entrée reprend le nom de la commune ainsi que le logotype d'agglomération. Le panneau de sortie reprend ce logotype rayé de rouge, mais sans le nom de la commune.

En France, les panneaux d'entrée et de sortie reprennent le nom de la commune en noir sur fond blanc, cerclé de rouge pour l'entrée et rayé de rouge pour la sortie. Ce panneaux est souvent accompagné d'un panonceau indiquant le nom de la route.

Au Luxembourg, les panneaux d'entrée et de sortie reprennent le nom de la commune en en noir sur fond jaune. L'entrée de commune est écrit en double affichage. Sur le panneau de sortie, le nom de la commune est rayé, et il est indiqué le nom de la prochaine commune. Du fait de leur ressemblance avec une plaque d'immatriculation (placés bas, fond jaune), ces panneaux sont souvent floutés par l'algorithme de Streetview.

En Suisse, la couleur du panneau dépend de la route sur laquelle il se trouve (bleu pour une route cantonale, blanc pour une route secondaire). Le panneau d'entrée reprend le nom de la commune, et le panneau de sortie indique le nom de la prochaine commune en haut, et le nom de la prochaine ville d'importance en bas.

Les plaques d'immatriculation

Bien que floutées par l'algorithme Streetview, les plaques peuvent donner une indication.

Une plaque d'immatriculation européenne standard est de format 520 x 110 mm, avec un cartouche bleu tout à gauche reprenant le drapeau européen et le code-lettre du pays.

Les informations ci-dessous prennent les formats de plaques récents (par exemple, deux formats cohabitent toujours en France), pour les plaques des véhicules traditionnels (hors véhicules diplomatiques, gouvernementaux, commerciaux, véhicules de collection et plaques personnalisées).

En Belgique, les plaques d'immatriculation sont rectangulaires, de dimension standard, avec une écriture rouge sur fond blanc, à l'avant comme à l'arrière.

Généralement, le logo européen se trouve à gauche sur les plaques avant, et à droite sur les plaques

Les plaques floutées sont donc reconnaissable principalement par un rectangle blanc avec des nuances rouges à l'intérieur. et une partie bleue sur la gauche.

Exemple de plaques d'immatriculation belges

En France, le nouveau système d'immatriculation impose des plaques d'immatriculation rectangulaires, de dimension standard, avec une écriture noire sur fond blanc, à l'avant comme à l'arrière.

La plaque de dispose de deux cartouches bleus : celui à gauche reprend le drapeau européens et la lettre du pays (F), celui à droite reprend le logo de la région et le numéro du département d'immatriculation.

On rencontre encore des véhicules utilisant l'ancien système d'immatriculation : il ne reprend pas de cartouche bleu à droite, et le fond de la plaque arrière peut être jaune ou noir.

Les plaques floutées sont donc reconnaissable principalement par un rectangle blanc avec des nuances noire à l'intérieur, et une partie bleue à chaque extrémités.

Exemple de plaques d'immatriculation française


Au Luxembourg, les plaques d'immatriculation sont rectangulaires, de dimension standard, avec une écriture noire sur fond jaune, à l'avant comme à l'arrière.

Certaines plaques ne reprennent pas le cartouche bleu à gauche, mais peuvent avoir un drapeau européen large, aligné à la gauche du numéro d'immatriculation.

Les plaques floutées sont donc reconnaissable principalement par un rectangle jaune avec une partie bleue sur la gauche.

Exemple de plaques d'immatriculation luxembourgeoise

En Suisse, les plaques d'immatriculation sont d'un format différent. Elles prennent une écriture noire sur fond blanc.

Les plaques avant sont bien plus fines que les dimensions standard (300 x 80 mm), et comportent uniquement le numéro d'immatriculation sans aucun logo.

Les plaques arrières sont de dimension standard, et le numéro d'immatriculation est entouré du logo de la Confédération à gauche, et du logo du canton à droite.

Les plaques floutées sont donc reconnaissable principalement par la taille et la finesse de la plaque avant, globalement blanche.

Exemple de plaques d'immatriculation suisse

Réflecteurs

En campagne, vous ne croiserez pas forcément beaucoup de panneaux ou de voiture vous aidant a déterminer le pays. Un indice qui pourra vous aider sera la forme des réflecteurs qui sont positionnés sur les côtés des routes, dans les virages.

En Belgique, vous aurez des petits poteaux blancs, avec une surface réfléchissante orange sur la face avant de celui-ci.

En France, les réflecteurs sont des quilles en PVC rondes, blanches, avec au sommet une surface réfléchissante orange entourant celle-ci.

Au Luxembourg et en Suisse, ce sont des poteaux blancs avec une surface noire à leur sommet. Un rectangle réfléchissant gris sera présent sur la face avant du poteau, et deux points réfléchissants gris seront présent à l'arrière de celui-ci.

Autres différences notables

Construction des pannneaux

Dans ces 4 pays, hormis des différences de dessins, la présentation des panneaux est la même (rond, carrée ou triangulaire, sur fond blanc, bleu ou jaune, parfois cerclée de rouge).

Cependant, il existe des différences dans la structure de ces panneaux qui peuvent aider à déterminer le pays.

En Belgique, France et Luxembourg, la construction des panneaux est habituelle : ce sont des plaques visuelles qui sont attachées sur des montants qu'elles recouvrent.

En Suisse, la construction est différente : les plaques visuelles sont cerclées d'un tube en métal.

Feux tricolores

En Belgique et au Luxembourg, les feux tricolores sont montés sur des poteaux alternants le rouge et le blanc.

Séparateur de voie

En Belgique, les séparateurs de voies ils surplombent un réflecteur jaune, tandis qu'en Suisse, ils sont monté sur un poteau strié de noir et de jaune.

Dans certaines villes française, ils sont accompagné d'un signalement lumineux.

Signalement de travaux

Cette construction de panneau signalant une zone de travaux ne se retrouve qu'en Suisse